démarche

Démarche artistique

Mon travail débute par une composition tridimensionnelle inspirée de mes dessins. Les pièces de ces amoncellements, majoritairement constitués de bois recyclé, sont choisies pour leur accessibilité et leur gratuité, mais également pour leur vécu. La récupération de matériaux est un élément important, je perçois le potentiel du bois jeté et j’en tire profit. J’affirme écologique ce protocole de cueillette ayant comme objectif de garder la trace de l’objet antérieur et de sa fonction. Les sculptures sont généralement construites d’une manière très intuitive, mais je tente de modifier mon travail en variant les types d’architechture. Je veux qu’elles communiquent l’acte de leur propre construction et leur personnalité.

Ainsi, je construis différents sujets en sculpture que je reproduis ensuite en peinture sous différents points de vue, tout en explorant les possibilités offertes par la couleur. Les peintures sont peintes minutieusement avec une grande attention aux détails et à la qualité de la matière. L’objet sculptural fébrile est transposé en image permanente par sa reconstruction dans une autre spatialité. La peinture vient fixer un état, un moment dans l’histoire de cet objet

Le rapport entre présentation et représentation crée un dédoublement, une dualité, un dialogue entre les différentes oeuvres. Par cette exploration, je questionne l’objet d’art, je le construis, je l’analyse, je le dessine, je le peins, je le photographie et je l’imprime. J’ai adopté ce cycle de production où je peux mélanger ces différents médiums individuellement et collectivement en les liant par le même sujet.

En recherche de la singularité, d’une expression personnelle rare, d’inventions, je construis des objets particulièrement improbables (les objets abstraits), dans l’intention de faire vivre des rencontres, des interactions bénéfiques pour moi et les autres.

%d blogueurs aiment cette page :